mardi 17 avril 2012

Les canards en plastique attaquent de Christopher Brookmyre


Résumé : Rien ne va plus à Glasgow, depuis qu'un mystérieux américain, Gabriel Lafayette, a débarqué en ville. Dès qu'il se trouve quelque part, des événements étranges se produisent, les lumières s'éteignent, des bruits et des voix se font entendre, surgis de nulle part. Devant des auditoires médusés, Lafayette multiplie les prodiges, devine le passé des vivants et donne la parole aux morts. Phénomènes inexplicables ? La question divise jusque dans les amphis de la prestigieuse université Kelvin où les dons de Lafayette doivent être soumis à des expériences en laboratoire afin que soit balayé tout soupçon d'escroquerie. Jack Parlabane, journaliste célèbre mais surtout fouille-merde patenté, que des étudiants facétieux viennent d'élire au poste honorifique - mais fort réel - de doyen de l'Université, est pour sa part persuadé que Lafayette est un arnaqueur de génie, sinon un dangereux criminel. D'ailleurs dès qu'il se penche sur la question, les cadavres se mettent à pleuvoir - mais qui a dit que les morts ne pouvaient pas parler ?

Mon avis :  Attirée par le titre qui m'a fait rire, puis par l'histoire, j'ai dévoré ce livre à la vitesse de la lumière. Dedans, on y découvre le monde des escrocs, mais pas n'importe lequel, ceux qui touchent au paranormal, aux médiums. Et ce bouquin commence bien vu que c'est un mort qui nous parle.
L'histoire tourne tout autour de Gabriel Lafayette, un médium, que Jack Parlabane tentera de dévoiler au grand jour comme un faux médium doté juste d'un bon talent de manipulateur et de magicien.
Ce livre change de point de vue à chaque chapitre. Une fois avec Jillian Noble, une fan de Gabriel mais faut il encore qu'elle l'admette, une autre fois avec Jack ou encore avec Michael Loftus un étudiant en fac.
J'ai trouvé les personnages super intéressants, surtout par leur façon de parler, ce qui fait de Jack mon personnage préféré, à cause de son cynisme, son ton sarcastique et tout. Michael n'est pas mal dans son genre non plus et même si Laura est plus soft dans ses propos, cela ne m'a pas empêché de l'adorer aussi. En vérité, seul Jillian Noble m'a sorti par les trous de nez.
Bref, pour l'histoire, je l'ai trouvé super intéressante, vu qu'on se fait non seulement avoir avec le personnage qui parle, mais en plus le personnage nous trompe nous aussi, un point que j'ai vraiment adoré. Et puis les références aux faux médiums, les découvertes des supercheries, et tout ça était vraiment bien. Même si certains passages trop scientifiques m'ont ennuyés - heureusement il n'y en a que deux ou trois dans le livre - Certains passages m'ont choquée, et j'ai trouvé le principe des religions vraiment débile.
J'ai adoré ce livre. En plus, je me demandais "pourquoi ce titre ??" et ça aussi on sait pourquoi, et c'est un bon titre - et bien drôle -. Maintenant, j'ai vraiment envie de lire d'autres livres de Christopher Brookmyre. Surtout s'il y a mon cher cynique Jack dedans.
Alors, si vous aimez le faux paranormal, que vous pensez être un canard en plastique et si vous adorez apprendre quel est la supercherie des faux médiums, faites comme moi, lisez ce livre.

Anecdote : J'ai emprunté ce livre à la médiathèque

Aucun commentaire:

Publier un commentaire